OKAPI360

yaka tovanda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

yaka tovanda

Message par CRyma le Mer 16 Juin - 21:39

«Yaka Tovanda», Un Véritable Phénomène De Société À Kinshasa

parLE CLIMAT TEMPÉRÉle 16/06/2010

A ce jour, cette pratique est assez répandue dans la ville de Kinshasa au point qu’elle est devenue un véritable phénomène de société. Dans l’argot des Kinois, cette cohabitation maritale est appelée, non sans rire, «yaka tovanda».

Cette situation est consécutive aux exigences très onéreuses des parents des filles qui réclament la dot dont le minimum varie entre cinq cents et huit cents dollars américains, sans oublier les biens matériels et vestimentaires non négociables.

Outre les exigences des parents des filles qui ne sont toujours pas à la portée de tout candidat, surtout si la fille a fait de bonnes études, les services d’Etat civil des communs imposent aussi leurs préalables pour célébrer les mariages civils. Les conditions de l’Etat civil non plus ne sont pas de nature à encourager les postulants à se présenter devant l’officier de l’Etat civil pour célébrer le mariage.

Ces conditions ne sont uniformes et varient d’une commune à l’autre. A titre d’exemple, la commune de Ngiri-Ngiri les honoraires du bourgmestre sont exprimés en termes d’une chaise en plastique, une bouteille de whisky, un casier de bière et de 30 dollars us, tandis que les frais pour le service Culture et arts sont évalués à 4000 FC. Dans la commune de Lemba, par contre, la cérémonie de mariage est fixée à 50 USD, une chaise en plastique, un casier de bière, l’enregistrement à 10 dollars us et l’acte de mariage à 2.800 FC. A Kasa-Vubu, il est demandé au futur couple de déposer, dans les 48 heures avant la date du mariage civil, un casier de bière, un casier de boisson sucrée, une bouteille de Muscador, une chaise en plastique et six verres. ( Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy )

Face à ces conditions dont certaines sont dues à des préjugés défavorables ou tribaux, en ce moment où la conjoncture économique difficile ne permet pas au jeune homme en âge de se marier, le garçon peut être amené à renoncer à son projet de mariage. C’est alors qu’arrive le déshonneur, le jeune homme engrosse sa partenaire et n’attend que les parents de la fille de venir lui remettre sa partenaire, estimant ainsi avoir réalisé son objectif. La famille de la jeune fille, évitant de supporter la responsabilité d’assumer les conséquences d’un acte dont elle n’est pas auteur, dans la plupart des cas, demande au jeune de s’assumer en lui confiant la partenaire.
Cela peut durer autant d’années possibles, mais dans entre-temps, la femme n’arrête pas d’avoir d’autres enfants avec ce jeune homme devenu son mari de fait.

Et cette situation n’est pas sans conséquence pour une fille qui vit dans une union libre où elle n’a pas de considération aussi bien vis-à-vis de la belle famille que de ses amies épousées dans des conditions régulières. Parce que conduite dans un mariage comme un colis. Cela engendre des frustrations et des incertitudes pour l’avenir tant de la mère que des enfants issus de cette union de « yaka tovanda ».

D’où l’appel adressé au pouvoir de réglementer ce processus de mariage en fixant des conditions admissibles pour l’épanouissement de la famille.

http://leclimattempere.cd/News/Details/Socie%CC%81te/yaka-tovanda-un-veritable-phenomene-societe-kinshasa Laughing

CRyma

Nombre de messages : 1208
Age : 116
Localisation : ........ quelque part .......
Date d'inscription : 13/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: yaka tovanda

Message par playboy le Jeu 17 Juin - 15:09

Un des grands problemes qu'on a en Afrique est notre incapacite a concillier le monde moderne avec la tradition. C'est un peu comme si on vivait dans deux mondes paralleles. Nous nous compliquons la vie pour rien.

playboy

Nombre de messages : 33
Age : 103
Localisation : chi-town
Humeur :
Date d'inscription : 09/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: yaka tovanda

Message par Le Negrier le Jeu 17 Juin - 15:19

Ton posting pose un probleme fondamental dans la societe de culture africaine. La dot dans beaucoup de cultures, en plus de toutes ses autres caracteristiques, etait un moyen de montrer que le futur epoux allait etre en mesure de prendre soin de sa femme.
Je suis pas de ceux-la qui soutiennent demander beaucoup pour la dot mais quelque part, un montant resonnable montre les capacites du futur mari a prendre en charge sa femme. Une personne qui est incapable de reunir la dot va probablement faire mener une vie de misere a sa future femme. Si tu n'es pas capable de reunir la dot, seras-tu capable de nourrir la femme, de la vetir, de payer le loyer, etc?
Yaka Tovanda semble etre la solution. Est-ce deux personnes qui s'aiment et voudraient passer leur vies ensemble doivent etre empechees de le faire parceque l'homme n'a pas suffisament de moyens? Si la femme accepte une vie de misere a cote de celui qu'elle aime, pourquoi l'en empecher?
Ce phenomene a beaucoup de mauvais cotes aussi. Parmi lesquels je peux citer: le manque de commitment, l'insecurite, la non implication des familles, etc.
Je reviendrai pour finir ma pensee. Je dois courir pour une urgence...

Le Negrier

Nombre de messages : 712
Date d'inscription : 11/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: yaka tovanda

Message par Elonga le Jeu 17 Juin - 19:13

Hum Cryma, ca c est un bon sujet.

Je suis trop fatigue pour repondre maintenant.Je reviens ce w-e

Elonga

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: yaka tovanda

Message par Silver le Lun 21 Juin - 2:36

Tres bon sujet. Je suis d'accord avec Le Negrier, l'homme doit montrer qu'il est a la hauteur, mais c'est domages que la dot est devenu un vrai commerce dans beaucoup de famille africaine. C'est presque comme si la fille est vendue a son future mari. J'ai une amie ghaneene, elle a rencontre un mec, elle est tombee enceinte. Quand l'enfat est ne, ils ont organise une ceremonie d'attribution de nom, le mec voulait profiter de cette ceremonie pour faire le mariage coutumier. Quand il a parle au papa, celui ci lui demande de lui donner $ 6000. Il a voulu negocier mais le pere n'a pas voulu flechir, pas 3000, pas 4000, meme pas 5000, il voulait 6000. Il n'a meme pas voulu prendre en consider le fait que son petit fils venait de naitre et que sa fille et le copain de celle ci avait besoin d'argent. Et pourtant c'est un monsieur qui est financierement a l'aise. Le mec, enerve, a dit qu'il reviendra quand il aura reunit l'argent mais il n'est jamais revenu voir le pere. Aujourd'hui l'enfant a 4 ans, ils ont vecu en concubinage et le mec n'a pas trouve necessaire de reunir les $6000. Le pire est qu'il a enceinte une petite fraichement debarquee du Ghana. Mon amie l'a appris "au dehors" et ca ne va pas du tout entre eux, ils ne se parlent pas du tout, ils restent dans la meme maison a cause de l'enfant. Le fait d'etre maries n'aurait peut etre pas garantis que le mec allait rester fidel mais je ne crois qu'il se serait aussi mis a l'aise a tromper la fille si elle etait sa femme.

Silver

Nombre de messages : 2335
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: yaka tovanda

Message par Elonga le Lun 21 Juin - 18:08

Le probleme essentiel dans ce systeme de vie "yaka tovanda" est que le mariage n est plus sa valeur dans sotre societe. Ce systeme n existe pas seulement chez les africains mais aussi chez les occidents.

Lorsqu'on voit deux jeunes se mettent directement ensemble en menage parce que soit disant ils s aiment , je me pose parfois des questions ...

Il est vrai que la dot est devenue aujourd hui un commerce dans les pays africains car cela devient un moyen de subsitance (ce qui est dommage). Si tu donnes de la valeur a ta femme, tu feras tout pour qu elle soit honoree.

Mais le mariage est fait pour les adultes, tu ne te maries pas en ne sachant pas comment tu vas subvenir au besoin de ta femme et des tes enfants ( d ou le refus de certains parents de donner leur fille en mariage). Le mariage est fait pour des personnes responsables.

De l autre cote c est pas bon d engrosser la fille d autrui car c est un manque de respect a l egard de ses parents qui ne te l ont pas donner.
D'ou je comprends la reaction du pere dans le cas que Silver a enonce car c est une sorte d affront qu il a pu ressentir en lui meme.

Eza lokola o bokoli soso baye ko lia ye ofele ezalaka te ( juste pour rire)

Elonga

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: yaka tovanda

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum