OKAPI360

Breves africaines(7/11/2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Breves africaines(7/11/2008)

Message par Silver le Ven 11 Juil - 1:19

OUGANDA
Enfin une bonne nouvelle africaine.
----
«Nous avons décidé de venir en Ouganda parce que c’est un système anglophone, nous avons évolué dans un système francophone. Comme la politique du Rwanda cherche le bilinguisme, nous avons jugé bon d’être ici pour apprendre l’anglais. »

De plus en plus d’étudiants étrangers de la région des Grands Lacs, ou d’Europe, viennent suivre leurs études secondaires ou universitaires en Ouganda. Les Kenyans surtout, mais aussi les Tanzaniens et depuis peu les Soudanais, ainsi que les Congolais, les Burundais et les Rwandais sont de plus en plus nombreux dans les universités ougandaises. Leur motivation : des coûts d’inscription très compétitifs, la qualité de l’éducation, des diplômes reconnus dans toute l’Afrique de l’Est et la proximité des établissements.

----------------------------------------------------

ZIMBABWE
Des représentants de la Zanu-PF, le parti de Robert Mugabe, ainsi qu'une délégation du MDC, ont négocié jeudi, à Pretoria, une sortie de crise. Ces contacts ont lieu dans le cadre de la médiation sud-africaine. Les deux parties ont présenté leur conditions. Un nouveau rendez-vous est prévu vendredi encadré par une délégation sud-africaine qui joue les médiateurs.
Les négociations promettent d'être difficiles. Les deux parties ont des exigences très difficiles à concilier.
Le MDC demande tout d'abord l'arrêt complet des violences dans le pays. Une source proche du parti, citée par l'Agence France Presse, parle d'ailleurs pour l'instant « d'entretiens préliminaires ». Et si les violences cessent, le parti pourrait se lancer dans « des négociations en bonne et due forme ».
Ensuite, l'opposition réclame l'arrivée d'un envoyé spécial, nommé par les Nations unies ou l'Union africaine. Une façon de remplacer le médiateur sud-africain.
Enfin, le MDC exige que seuls les résultats du premier tour soient pris en compte. Un premier tour à l'issue duquel Morgan Tsvangirai était arrivé en tête.

Côté Zanu-PF, on refuse bien sûr une telle éventualité. Pour le parti au pouvoir, le MDC doit reconnaître la victoire de Robert Mugabe à la présidentielle. Ensuite, Mugabe envisagerait un gouvernement d'union nationale, comme l'a recommandé l'Union africaine.
D'autres scénarios ont également été évoqués comme un gouvernement de transition avant de nouvelles élections. On parle aussi d'une sortie de crise à la kényane, avec Mugabe à la présidence, et Tsvangirai en Premier ministre.
Il y aurait aussi une éventualité avec le leader du MDC à la tête de l'Etat, assisté par deux vice-présidents de la Zanu-PF, et plusieurs membres du parti de Mugabe à des postes ministériels-clés.


Sources: RFI, AFP.

Silver

Nombre de messages : 2335
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum