OKAPI360

Rencontre entre KABILA et SARKOZY a PARIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre entre KABILA et SARKOZY a PARIS

Message par Silver le Jeu 17 Juil - 1:14



(RFI) Le président de la République démocratique du Congo s’est entretenu, mercredi après-midi, avec son homologue français. Une rencontre prévue de longue date portant notamment sur la sécurité, les questions économiques et la reconstruction de la RDC, qui a subi les effets tragiques d’une guerre civile prolongée.
Joseph Kabila est arrivé mardi soir à Paris pour une visite officielle de 48 heures. Il a été reçu, mercredi, au palais de l'Elysée par Nicolas Sarkozy. Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a organisé un dîner au Quai d'Orsay pour le président congolais. Autres rendez vous prévu : une rencontre avec le ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, ainsi que le président du Sénat, Christian Poncelet, les représentants du Medef, le patronat français, et la présidente d'Areva, le groupe industriel spécialiste de l'énergie nucléaire. Joseph Kabila et Nicolas Sarkozy se sont déjà croisés, mais ne se connaissaient pas vraiment. Joseph Kabila a notamment demandé l'appui de la France auprès du Fonds monétaire international (FMI). Il a également sollicité un allègement de la dette de la RDC et un soutien pour la formation de l'armée et de la police congolaises.

Auparavant, les deux chefs d'Etat ont raté plusieurs rendez-vous. L'année dernière à New York, lors de l'Assemblée générale des Nations unies, ils n'ont eu le temps d'échanger que quelques mots. Plusieurs mois plus tard, au Portugal, une rencontre était prévue en marge du sommet Europe-Afrique mais Joseph Kabila n'a finalement pas fait le déplacement à Lisbonne. Depuis, plusieurs ministres français, en visite a Kinshasa, ont transmis l'invitation de Nicolas Sarkozy.

Joseph Kabila et son homologue français ont donc fait plus ample connaissance lors de leur entretien à l’Elysée. Pour Paris, la position géographique de la République démocratique du Congo, qui partage des frontières avec neuf Etats, est stratégique et sa stabilité est une priorité. La France estime que la constitution d'une véritable armée éloignera les menaces de déstabilisation d'un Etat congolais à reconstruire. La situation sécuritaire, en particulier à l'est du pays, sera donc évoquée tout comme le dossier de la dette.

La France souhaite trouver des moyens d'aider la République démocratique du Congo à obtenir la réduction de sa dette. Les récents contrats chinois, dont beaucoup craignent qu'ils alourdissent encore le poids de cette dette, ne suscitent pas d'objection à Paris. C'est la manière de les concevoir qui compte. « On va se faire expliquer », dit-on à l'Elysée. La France, qui n'a pas d'intérêt économique majeur au Congo, s'intéresserait à son uranium. Durant sa visite, Joseph Kabila devrait rencontrer Anne Lauvergeon, la patronne d'Areva.

En 2007, la France s’est engagée à fournir une aide de 200 millions d’euros à la RDC, pour cinq ans, dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’environnement. Paris a également contribué au financement de la Mission des Nations unies en RDC, la Monuc, après la guerre civile de 1998 à 2003, ainsi qu’au financement du processus électoral qui s’est déroulé il y a deux ans.

Silver

Nombre de messages : 2335
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum