OKAPI360

MAURITANIE: Coup d'etat condamne par la communate internationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MAURITANIE: Coup d'etat condamne par la communate internationale

Message par Silver le Ven 8 Aoû - 1:43

Un autre coup d'etat en Afrique. Ca etonne qui encore ces choses? Apres tout c'est a ca que nos politiciens nous ont habitue...
-----------------------------


Au lendemain du coup d'Etat de mercredi, le chef d’Etat renversé, Sidi Ould Cheikh Abdalahi, son Premier ministre et le ministre de l'Intérieur sont toujours détenus. La famille du président, en revanche, n'a pas été arrêtée. Elle est toujours au palais présidentiel de Nouakchott. Dans un communiqué lu à la radio nationale, le Haut conseil d'Etat des forces armées et de sécurité a proclamé la fin du pouvoir du président Abdallahi, élu en mars 2007. La junte, dont font partie trois généraux et huit colonels, dirigée par le général Ould Abdel Aziz, s'est engagée à tenir une élection présidentielle « libre et transparente » dans une période « qui sera la plus courte possible ». Le coup d'Etat a été unanimement condamné par la communauté internationale. La France a lancé une mise en garde. La situation était plutôt calme, jeudi à Nouakchott. Une manifestation de soutien aux putschistes a été organisée, tandis que des manifestants favorables au président renversé étaient dispersés.


L'animation, jeudi matin à Nouakchott, c'était la manifestation organisée en soutien aux putschistes. Ils étaient plusieurs centaines, on peut dire, souvent très remontés. Ils brandissaient des portraits en couleur du général Abdel Aziz, portraits également placardés sur les voitures qui se sont pressées vers les lieux de la manifestation. Dans le cortège, toutes les générations étaient représentées, à noter aussi la présence de nombreuses femmes.
Pour tous ceux qui étaient venus exprimer leur satisfaction après le coup d’Etat d’hier, c’est le soulagement qui domine. Beaucoup reprochaient notamment à l’ex-président, Sidi Ould Cheikh Aldallahi, « de n’avoir rien fait pour améliorer la vie quotidienne des gens », citant ainsi les problèmes d’accès à l’eau, à l’électricité ou encore à la santé. Globalement, ces manifestants n’étaient pas inquiets d’un retour des militaires dans la sphère politique puisque, pour eux, ils sont justement les garants de la constitution et de l’ordre public. Beaucoup se félicitent de leur intention d’organiser prochainement des élections libres et transparentes et de maintenir les institutions en place, notamment le Parlement. Ils estiment en fait que seuls les militaires vont être capables de redresser le pays.
En revanche, les Mauritaniens qui s’opposent au coup d'Etat ont eu beaucoup de mal à se faire entendre. Il y avait quatre partis politiques qui avaient appelé à un rassemblement devant les grilles de l’Assemblée nationale, mais leurs militants ont été dispersés par les militaires armés de matraques. Il s’agit de l’Alliance populaire progressiste (APP) de Messaoud Ould Boulkheir, président de l’Assemblée nationale, de l’Union des forces du progrès de Mohamed Ould Maouloud, du parti islamiste Tawasul, et des sympathisants du parti de l’ex-majorité, le parti PNDD-ADIL, toujours fidèles au président déchu.
Ces citoyens farouchement opposés au coup d’Etat se disaient révoltés ce matin de ne pas être autorisés à s’exprimer sur la voie publique. Certains dénonçaient « un régime d’exception ». Ces opposants en appellent à l’opinion publique nationale et aussi internationale pour les aider à résister face à ce qu’ils décrivent comme « une confiscation de la démocratie en Mauritanie ».
Avant le coup d'Etat militaire, il y a eu la crise politique en Mauritanie, prélude aux événements de ces dernières heures. Des parlementaires, sénateurs et députés, des mécontents du parti présidentiel se sont retrouvés au fil des semaines, menés en coulisses par des militaires. Ces députés frondeurs ont largement participé à créer les conditions pour le renversement du président Abdallahi.

(Rfi)
avatar
Silver

Nombre de messages : 2335
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum