OKAPI360

Esclave mentale ou homme integre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Esclave mentale ou homme integre?

Message par Silver le Dim 19 Oct - 20:20


Je sais que chacun a le droit de supporter le candidat de son choix sans qu'il soit questionner pour ce choix. Mais que dire d'un noir qui encourage son candidat blanc d'attaquer le candidat noir pour des raisons clairement racistes? Un noir qui, avant de prendre la parole, fait des eloges de Palin et McCain de facon un peu trop exageree ("God bless you Gov. Palin bla-bla-bla..), ca rappelle trop l'epoque de l'esclavage et du colonialisme.
James T. Harris est un "americain de descendence africaine" comme il aime lui meme le dire, il est republicain et anime une emission a caractere politique sur une chaine radio. Il y a quelques jours de cela , durant la periode ou les rallies de McCain etaient entaches des supporteurs qui appellaient a la violence ("kill him") et scandaient des slogans racistes et xenophobes , James T. Harris, surement le seul noir dans ce rally , suppliait McCain d'attaquer Obama en utilisant le reverend Wright, Bill Ayers comme reference, meme si c'est clair qu'Obama n'epouse pas les idees et actions a controverses de ces hommes.
Que dire de James T Harris, est il un esclave mentale, est il un de ces noirs qu'on appelle "house niggers"(negres de maisons) qui sentent une responsabilite morale de plaire au maitre (l'homme blanc) OU alors il est l'exemple d'un noir integre et libre qui n'a pas peur d'exprimer ses convictions meme si elles vont a l'encontre des interets des autres noirs?

James T HARRIS implore McCain d'aller apres Obama.




le blog de James T Harris ou il repond aux reactions des internautes:
http://nationalconversation.typepad.com/navigating_change/2008/06/will-the-real-g.html

Interview avec ESSENCE ou il explique ses actions: http://www.essence.com/news_entertainment/news/articles/mccainsupporterclearsair


Dernière édition par The Special one le Dim 19 Oct - 21:20, édité 1 fois

Silver

Nombre de messages : 2335
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esclave mentale ou homme integre?

Message par Le Negrier le Dim 19 Oct - 21:08

Apres avoir lu son interview avec Essence, je crois que ce gars etait plante dans la reunion, avec un but precis. Les gens qui vont a contre courant de tout ce que les autres veulent, il ya en beaucoup. Souvent, ce sont des petits profiteurs qui voient leurs interets personnels avant tout. Ca me rappelle les gens qui chantaient pour Mobutu...et ceux qui chantent pour Kabila...

Le Negrier

Nombre de messages : 712
Date d'inscription : 11/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esclave mentale ou homme integre?

Message par le passant le Mar 21 Oct - 11:00

il croyait qu'il allait devenir le chouchou negre des republicains mais il n'est reste que deux jours dans les nouvelles. l'histoire a toujors ete temoin des gens qui n'ont aucune honte a aller contre les leurs. au gabon, l'abe mba abessolo, le plus grand opposant au regime de bongo est maintenant devenu son plus grand supporteur. et dire qu'il ya des gens qui sont morts pour sauver sa vie quand bongo essayait de le tuer. aujourd'hui il a completement tourne son dos au peuple et il mange dans la main de bongo. il faut s'attendre a tout de la part des hommes.

le passant

Nombre de messages : 729
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esclave mentale ou homme integre?

Message par CRyma le Mer 22 Oct - 12:10



J’ai pas suivie de proche cette polémique, mais juste pour récapituler, ce type est traité de tout les noms parce qu’entant que noir il a refusé de supporter Barack Obama ? Il a ses convictions, ses opinions et je pense qu’il est en droit de les exprimer.

Concernant ses propos face à McCain, si ce type était dans le camp Obama et qu’il avait tenu ce même discours à Obama contre McCain, les gens auraient ils réagie de la même façon ? Ce n’est pas parce qu’on est Noir qu’on doit nécessairement être derrière Barack.

Liberté d’expression, liberté d’opinion, LIBERTÉ ! et cela peut importante les raisons qui l’ont motivé.

En conclusion, pour moi il est ‘’ il est l'exemple d'un noir integre et libre qui n'a pas peur d'exprimer ses convictions meme si elles vont a l'encontre des interets des autres noirs’’


CRyma

Nombre de messages : 1208
Age : 116
Localisation : ........ quelque part .......
Date d'inscription : 13/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esclave mentale ou homme integre?

Message par Le Negrier le Mer 22 Oct - 13:38

CRyma a écrit:

J’ai pas suivie de proche cette polémique, mais juste pour récapituler, ce type est traité de tout les noms parce qu’entant que noir il a refusé de supporter Barack Obama ? Il a ses convictions, ses opinions et je pense qu’il est en droit de les exprimer.

Concernant ses propos face à McCain, si ce type était dans le camp Obama et qu’il avait tenu ce même discours à Obama contre McCain, les gens auraient ils réagie de la même façon ? Ce n’est pas parce qu’on est Noir qu’on doit nécessairement être derrière Barack.

Liberté d’expression, liberté d’opinion, LIBERTÉ ! et cela peut importante les raisons qui l’ont motivé.

En conclusion, pour moi il est ‘’ il est l'exemple d'un noir integre et libre qui n'a pas peur d'exprimer ses convictions meme si elles vont a l'encontre des interets des autres noirs’’


Je ne lui refuse pas sa liberte de choisir un candidat. Ce que je lui ai reproche, c'est la facon dont il s'est addresse a McCain. Les noirs qui considerent les blancs comme superieurs ont une maniere particuliere de parler quand ils s'addressent aux blancs: une politesse exageree qui frise la soumission totale..
Je continue a penser qu'on l'a utilise par les strateges republicains.

Le Negrier

Nombre de messages : 712
Date d'inscription : 11/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esclave mentale ou homme integre?

Message par ANAKIN le Mer 22 Oct - 17:12

Je ne sais pas si je peux dire qu'il est esclave mental mais je pense que son affiliation a Mccain est suspecte. La troisieme video ou intervient un autre republicain noir montre que notre ami va contre ses propres principes. D'ailleurs il n'arrive pas a lui repondre et s'enfuit. Il faut connaitre sa vie pour comprendre ses choix. Peut etre qu'il a ete blesse par des noirs dans son passe. Peut etre qu'il cherche ses 15 minutes de celebrite.

ANAKIN

Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 25/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esclave mentale ou homme integre?

Message par Silver le Jeu 23 Oct - 1:55

CRyma a écrit:

J’ai pas suivie de proche cette polémique, mais juste pour récapituler, ce type est traité de tout les noms parce qu’entant que noir il a refusé de supporter Barack Obama ? Il a ses convictions, ses opinions et je pense qu’il est en droit de les exprimer.

Concernant ses propos face à McCain, si ce type était dans le camp Obama et qu’il avait tenu ce même discours à Obama contre McCain, les gens auraient ils réagie de la même façon ? Ce n’est pas parce qu’on est Noir qu’on doit nécessairement être derrière Barack.

Liberté d’expression, liberté d’opinion, LIBERTÉ ! et cela peut importante les raisons qui l’ont motivé.

En conclusion, pour moi il est ‘’ il est l'exemple d'un noir integre et libre qui n'a pas peur d'exprimer ses convictions meme si elles vont a l'encontre des interets des autres noirs’’


Cryma,
Je ne sais pas si tu as suivis dans quel atmosphere cet episode s'est passe.
Apres que la crise financiere aie eclatee, les sondages qui montraient jusque la McCain legerement en tete (en grande partie a cause de sa nomination surprise , alias Sarah Palin) ont change dramatiquement en la faveur d'Obama. C'etait clair que la soudaine dure realite economique avait reveille les gens qui etaient sous le charme de Sarah Palin, toute belle et nouvelle. Les deux candidats ont reagis a la crise et les gens ont vu qui serait plus capable de faire face a ce probleme s'il etait president. Obama , par son calme et surtout par son plan economique comprehensible, a clairement domine un McCain qui paniquait et n'avait aucun plan economique. Le fait que McCain avait demande a repousse le premier debat presidentielle et l'horrible premiere interview de Palin ont confirme que le ticket republicain etait incompetant.
Alors comment faire pour discrediter un Obama au control a 5-4 semaines des elections? Ils ont amene le facteur "peur" (une tactique tres republicaine). Au lieu de dire aux gens ce qu'il allait faire pour les aider a combattre cette terrible crise, McCAIN et Palin etaient concentre a creer le doute sur Obama, ils suggeraient des choses ,franchement , a la limite du racisme et xenophobie. Quel etait le but precis? Reveille le racisme, xenophobie et islamophobie qui dort a peine dans l'incoscient des beaucoup des blancs. Les rallies de McCAIN et Palin devanaient de plus en plus verbalement violent ("Kill him", "nigger", "terrorist"...etc). Plusieurs republicains ont meme denonce cette tactique de haine et division. C'etait durant un de ces rally que ce republicain noir est intervenu pour inciter McCAIN a contineur de plus belle. Imagine toi , une congolaise qui connait ce que la haine anti-congolaise a l'est du pays a fait comme degat, imagine toi dans un rally de Kunda entrain de l'encourager a etre plus viril dans son incitation a la haine contre les gens de l'est. Meme si en tant que citoyenne de ce monde tu as le droit d'etre dans le camp de Kunda, penses tu que c'est normal d'encourager une pratique qui va contre les siens? Ca explique la reaction de beaucoup des noirs. C'est un comportement qui rappelle aux noirs l'epoque de l'esclavage ou les "house niggers" se comportaient comme ce monsieur (je vais mettre plus bas un texte qui explique la difference entre house niggers et field niggers.
Parlant d'Obama , tu as demande si ce type etait dans le camp d'Obama et qu'il avait fait la meme remarque comment les gens auraient reagis. Tout d'abord , il n y a pas ce genre de chose dans les rallies d'Obama. Je ne dis pas qu'il est parfait et je ne le cristallise pas, mais il faut donner le kudos la ou il est due. Obama a ete consistant dans son message d'unification et de changement. Regarde ces rallies, il y a toute une diversite de personnes. Il passe la plupart de temps a parle de ce qu'il compte faire pour changer le pays. Quand le rappeur Ludacris avait fait un rap insulatant McCain, Obama s'est precipite a lui dire qu'il devrait avoir honte de gacher son talent dans une chose aussi irresponsable. Si je commence une liste des choses que McCain et Sara Palin e sont permis en toute impunition, je risque d'y passer un long moment. Nous ne connaissons Plain que depuis 7 semaines , mais quel gros paquet elle a amene! Une enquete dans laquelle elle a ete trouve coupable d'avoir abuse de son pouvoir , imagine si c'etait Obama, il serait enterre. Elle a un pasteur exorciste a elle, il y a meme une video, mais c'est normal, alors que Obama a ete force a repudier a plusieurs reprises le reverend Wright. Elle et son mari sont affilies a un groupe qui veut que Alaska deviennent un etat independant , mais ca passe meme si c'est clairement anti americain. Imagine un Obama qui serait pour l'independance de l'etat de l'Illinois....
On ne refuse pas que ce monsieur vote McCAIN, d'aillurs il n'est pas le seul noir qui va le faire. Mais pour un descendant d'esclave , inciter un blanc a encourage des discours qui reveillent la meme haine qui a provoque tant de souffrance a ces ancetres c'est de la trahison. Je dirai meme que la premiere personne qu'il a trahit est lui meme.



-- back during slavery. There was two kinds of slaves. There was the house Negro and the field Negro. The house Negroes - they lived in the house with master, they dressed pretty good, they ate good 'cause they ate his food -- what he left. They lived in the attic or the basement, but still they lived near the master; and they loved their master more than the master loved himself. They would give their life to save the master's house quicker than the master would. The house Negro, if the master said, "We got a good house here," the house Negro would say, "Yeah, we got a good house here." Whenever the master said "we," he said "we." That's how you can tell a house Negro.

If the master's house caught on fire, the house Negro would fight harder to put the blaze out than the master would. If the master got sick, the house Negro would say, "What's the matter, boss, we sick?" We sick! He identified himself with his master more than his master identified with himself. And if you came to the house Negro and said, "Let's run away, let's escape, let's separate," the house Negro would look at you and say, "Man, you crazy. What you mean, separate? Where is there a better house than this? Where can I wear better clothes than this? Where can I eat better food than this?" That was that house Negro. In those days he was called a "house nigger." And that's what we call him today, because we've still got some house niggers running around here.

This modern house Negro loves his master. He wants to live near him. He'll pay three times as much as the house is worth just to live near his master, and then brag about "I'm the only Negro out here." "I'm the only one on my job." "I'm the only one in this school." You're nothing but a house Negro. And if someone comes to you right now and says, "Let's separate," you say the same thing that the house Negro said on the plantation. "What you mean, separate? From America? This good white man? Where you going to get a better job than you get here?" I mean, this is what you say. "I ain't left nothing in Africa," that's what you say. Why, you left your mind in Africa.

On that same plantation, there was the field Negro. The field Negro -- those were the masses. There were always more Negroes in the field than there was Negroes in the house. The Negro in the field caught hell. He ate leftovers. In the house they ate high up on the hog. The Negro in the field didn't get nothing but what was left of the insides of the hog. They call 'em "chitt'lin'" nowadays. In those days they called them what they were: guts. That's what you were -- a gut-eater. And some of you all still gut-eaters.

The field Negro was beaten from morning to night. He lived in a shack, in a hut; He wore old, castoff clothes. He hated his master. I say he hated his master. He was intelligent. That house Negro loved his master. But that field Negro -- remember, they were in the majority, and they hated the master. When the house caught on fire, he didn't try and put it out; that field Negro prayed for a wind, for a breeze. When the master got sick, the field Negro prayed that he'd die. If someone come [sic] to the field Negro and said, "Let's separate, let's run," he didn't say "Where we going?" He'd say, "Any place is better than here." You've got field Negroes in America today. I'm a field Negro. The masses are the field Negroes. When they see this man's house on fire, you don't hear these little Negroes talking about "our government is in trouble." They say, "The government is in trouble." Imagine a Negro: "Our government"! I even heard one say "our astronauts." They won't even let him near the plant -- and "our astronauts"! "Our Navy" -- that's a Negro that's out of his mind. That's a Negro that's out of his mind.

Just as the slavemaster of that day used Tom, the house Negro, to keep the field Negroes in check, the same old slavemaster today has Negroes who are nothing but modern Uncle Toms, 20th century Uncle Toms, to keep you and me in check, keep us under control, keep us passive and peaceful and nonviolent. That's Tom making you nonviolent. It's like when you go to the dentist, and the man's going to take your tooth. You're going to fight him when he starts pulling. So he squirts some stuff in your jaw called novocaine, to make you think they're not doing anything to you. So you sit there and 'cause you've got all of that novocaine in your jaw, you suffer peacefully. Blood running all down your jaw, and you don't know what's happening. 'Cause someone has taught you to suffer -- peacefully.

The white man do the same thing to you in the street, when he want [sic] to put knots on your head and take advantage of you and don't have to be afraid of your fighting back. To keep you from fighting back, he gets these old religious Uncle Toms to teach you and me, just like novocaine, suffer peacefully. Don't stop suffering -- just suffer peacefully. As Reverend Cleage pointed out, "Let your blood flow In the streets." This is a shame. And you know he's a Christian preacher. If it's a shame to him, you know what it is to me.


Malcolm X

Silver

Nombre de messages : 2335
Date d'inscription : 04/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Esclave mentale ou homme integre?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum